RENCONTRE –DEBAT « Les républicains gersois de 1848 à 1851 : enthousiastes, convaincus et très vite dissidents » par Renée Courtiade et Lectures par Pascale Bergé

En partenariat avec Glanes d’Histoire
En mars 1848, partout en France, les républicains installent la Seconde République. Dans le Gers c’est Alem-Rousseau ; Boussès, Cantaloup, Barbé (Mirande) ; Esquinance, Breuils (Masseube) ; Daure, Ransan (Barran) ; Grangé (Seissan) ; et beaucoup d’autres. Ils essaient de  consolider la République et, le lendemain du coup d’état du 2 décembre 1851, ils dirigent l’insurrection. Les départements qui tentent de résister sont très rares et la répression s’abat  : 461 Gersois sont « condamnés politiques ».
Ainsi étaient nos ancêtres.
Pour parler d’eux, de leur combat, de leurs souffrances.

Le 06 novembre 2009 à partir de 20h30

Catégorie : Archives | Tags: | Publié le 30 octobre 2009

Les commentaires sont fermés