LECTURE-RENCONTRE avec GABRIEL SANDOVAL autour de son livre « Tu peux t’en aller »

Pour respecter la promesse faite à sa mère, l’auteur accompagne son cercueil pour son dernier voyage qui la ramène dans son village natal, en Castille où elle a voulu être enterrée, village qu’elle avait fui en 1962 pour fuir la misère.
Un roman doux et émouvant, un souffle léger, un livre universel sur l’exil.

Le 14 août 2008 à 20h30

Catégorie : Archives | Tags: | Publié le 5 août 2008

Les commentaires sont fermés