CARTE BLANCHE à Maïa Alonso pour parler de « racines » avec ses deux invitées et leur premier roman Michèle Perret née en Algérie, Denise Lassartesse née au Pays Basque.

Dans son livre Terre du vent, Michèle Perret relate la vie d’une ferme isolée du sud de l’Oranie, de 1939 à 1945. Eveil d’une fillette qui pressent les prémices de l’orage qui bouleversera le fragile équilibre de son monde. Entre autobiographie et fiction, un témoignage lucide et tendre.
« On s’attarde sur les mots qui font naître les images… l’émotion  qui arrive du pays mystérieux de l’enfance, berceau de l’inconscience qui prend là ses racines. Roman de lumière et de vent, de terre et de légendes, de vieilles peurs et d’espérance… »
Maïa Alonso
Denise Lassartesse signe un premier roman J’ai rencontré un homme qui ressemble au Pays Basque mais est une plume bien connue sur Myspace où ses « brèves », des dialogues  humoristiques, font un tabac (plus connue sous le pseudo de Sigouline). Il parle de renaissance, de passion dérangeante et ravageuse, de création picturale, de rage, d’amour, de mort.
« Denise Lassartesse, cracheuse de mots en feu. Avec elle, écrire, c’est se relier à la Source, là où le temps est éternel présent, se faire canal et laisser jaillir les fruits de la vie. » Maïa Alonso

Le 23 octobre 2010 à partir de 20h30

Catégorie : Archives | Tags: | Publié le 19 octobre 2010

Les commentaires sont fermés