Rencontre avec Jean Ortiz autour de son dernier livre Rouges vies – Mémoire(s)

Vendredi 25 janvier 2013 à 20h30

Jean Ortiz viendra présenter son dernier livre, témoignage de son engagement.

Résumé de l’éditeur :

Des mémoires? Pas tout à fait. Une retraite militante? Pas question! Le repos des révolutionnaires, se plaît-il à répéter souvent, c’est la tombe.

Alors, Rouges vies, ce sont des en-vies de luttes.

Jean Ortiz se confie, se raconte. Par tranches de vie. Sans tabous. Entrecoupées de poèmes.

Rouges vies, c’est aussi la saga d’une famille martyrisée, disloquée par le franquisme. Avec une écriture tour à tour émouvante aux larmes, ou drôle jusqu’à l’hilarité, Jean Ortiz nous livre des récits de vie inédits, sur 45 ans de vie militante.

Fils de rouge, fils d’immigré, fils de prolétaire.

L’apprentissage militant entre la classe ouvrière et mai 68.

Les grandes luttes des mineurs, des métallos, du textile.

La Guerre d’Espagne, les guerrilleros espagnols, le franquisme, les enfants volés.

Un village espagnol dans les années 1930, et le retour après la mort du dictateur.

Enrique, le père tutélaire.

Les combats syndicaux pour la défense du Service Public; l’Université malade du libéralisme.

L’engagement au PCF. Le journalisme en Amérique latine.

Castro, Chavez, Evo Morales, Che Guevara…

Et des révélations savoureuses …

 

Rouges vies n’est pas un ouvrage d’histoire, mais resitue les faits et les anecdotes dans leur contexte, les analyse avec précision, et apporte une multitude de données historiques rigoureuses. Rouges vies est un objet historico-littéraire atypique, inclassable. Comme son auteur, militant passionné, universitaire productif, auteur de nombreux ouvrages et documentaires (avec le réalisateur D. Gautier).

Rouges vies : la nostalgie est un rêve d’avenir.

Catégorie : Archives | Tags: | Publié le 23 décembre 2012

Les commentaires sont fermés