« I Am a Band » en live!

Samedi 2 mars à 21h

« Less is more », l’adage anglo-saxon, aurait pu être inventé pour I Am a Band. Sans passéisme, mais avec la nostalgie d’une époque où « mainstream » rimait avec qualité, cet artiste fouille sans relâche la généalogie du rock n’ roll.

C’est dans cet esprit que son premier album Ruins of South, sorti en février 2012, a été pensé et réalisé. Ce n’est donc pas un hasard si le label rennais Beast Records (spécialisé dans la musique du diable et tout ce qui s’y rapporte) et le label Ill Records ont décidé de signer cet artiste singulier.

 

Guitariste contrarié, Fabien Bréart a créé I Am a Band à Limoges après avoir fait ses armes en tant que bassiste dans différents groupes de rock dont The Lost Communists. Avec plus de 250 dates au compteur il défend aujourd’hui un show inspiré des one-man-band inventés par les bluesmen noirs américains des années cinquante et soixante, assumant en même temps ses racines européennes.

Ancrée sur une grosse caisse, une charley et un tambourin joués au pied, sa voix au timbre fragile et cristallin, accompagnée à la guitare évoque parfois aussi le style Honky Tonk du sud des Etats-Unis. Des textes ciselés abordant les thèmes propres au genre tels que la quête identitaire, l’errance, l’alcool, les femmes et l’amour perdu, c’est tout un pan de la musique populaire du XXème siècle qu’explore I Am a Band à travers ses compositions et quelques reprises finement choisies. Le tout au service d’une esthétique dépouillée réjouissante dans le paysage musical français.

Pour plus d’infos: www.iamaband.bandcamp.com

Catégorie : Archives | Tags: | Publié le 15 février 2013

Les commentaires sont fermés