Algérie: Regards croisés du peintre MOHAND et de l’écrivain Youcef TAHARI autour de son roman “Les chiens rouges”

Dans le dernier roman de Youcef Tahari « Les chiens rouges », l’Histoire et des récits de vie se conjuguent.
L’auteur nous plonge dans l’odyssée de Salah qui, venu du bled et arrivant en ville, voit sans bien comprendre, son pays n’être plus le même : c’est le début de la colonisation.
Un texte alerte et vivant qu’on lit avec plaisir et intérêt.

Le 12 août 2008 à 20h30

Catégorie : Archives | Tags: | Publié le 5 août 2008

Les commentaires sont fermés